POSITAL

Adresse e-mail ou mot de passe incorrects. Veuillez réessayer.

Interface IO-Link

io_link_interface

Caractéristiques IO-Link

IO-Link est un système de communication économique et facile à mettre en œuvre, conçu pour simplifier les connexions entre les grands réseaux industriels bus de terrain ou Ethernet et les capteurs ou actionneurs situés dans l'usine. D'un côté d’un master IO-Link se trouve une interface avec le réseau de l'usine, tandis que de l'autre, plusieurs connexions point à point sont établies avec des capteurs individuels. L'interface IO-Link pour les terminaux est relativement simple, éliminant alors le besoin de prendre en charge des protocoles de communication complexes au niveau capteur/actionneur. IO-Link prend en charge différents types de données, notamment les données de mesure, les instructions de configuration de l'appareil et les informations sur les conditions de fonctionnement tels que la température.

Deux versions d'encodeurs connectés IO-Link

Les codeurs IXARC, basés sur la technologie de mesure magnétique haute précision de POSITAL, sont parfaitement adaptés à IO-Link. Ils sont compacts, faciles à installer et offrent des performances très fiables, même dans des conditions industrielles difficiles. Deux versions de codeurs connectés IO-Link sont disponibles : monotour (plage de 360°, résolution de 14 bits) et multitour (jusqu'à 1 milliard de tours). Les variantes monotour peuvent être facilement converties pour fonctionner en mode incrémental. Les paramètres du mode incrémental peuvent être configurés via l'outil d'ingénierie IO-Link en connectant simplement l'encodeur à un maître IO-Link.

IO-Link pour codeur multitours

Les modèles multitours ont par ailleurs plusieurs nouvelles caractéristiques intéressantes, dont une résolution de 16 bits, l’information de vitesse et l'ajout d'une fonction de came électronique, de préréglage et de réinitialisation (utilisant des signaux numériques binaires transmis par la broche 2 du connecteur). Il existe également des diagnostics poussés. Les capteurs de température et de vibration (bientôt disponible) intégrés dans les codeurs multitours permettent de surveiller les conditions de fonctionnement. Les compteurs de tours (sur les modèles multi-tours) sont alimentés par l'énergie récoltée lors de la rotation de l'arbre de l'appareil, ce qui garantit que le nombre de tours est toujours à jour - même lorsque des mouvements surviennent lorsque l'alimentation électrique de l'appareil n'est pas disponible. Il n'est donc plus nécessaire d'avoir recours à des batteries de secours et les coûts d'entretien s'en trouvent réduits.