POSITAL

Adresse e-mail ou mot de passe incorrects. Veuillez réessayer.

Principes de fonctionnement des codeurs Monotour et Multitours

Monotour

singletrunexample

Les encodeurs monotour offrent une gamme de mesure de 360 degrés (un tour). Lorsque l'arbre tourne de plus de 360 degrés, les caractéristiques de la sortie pour les tours suivants seront identiques au premier tour

exemples : sortie à 361 degrés = sortie à 1 degré, sortie à 720 degrés = sortie à 360 degrés.

Multitours

multiturnexample

Les codeurs multitours offrent une gamme de mesure supérieure à 360 degrés par une mesure supplémentaire du nombre de tours. Le signal de sortie est basé sur le nombre de tours ainsi que sur la position angulaire de l'arbre pendant un tour.

Exemple : Le signal (valeur de sortie) au bout de 3,5 tours (à partir de zéro) sera sept fois supérieur au signal au bout d'un demi-tour.

Technologie de mesure du codeur monotour

L‘élément clé du capteur magnétique est un système basé sur un capteur à effet Hall qui détermine la position angulaire de l‘arbre suivant la direction du champ magnétique d‘un aimant permanent. Cet aimant permanent est fixé à l'arbre et produit un champ magnétique qui pénètre le capteur à effet Hall.

Technologie de mesure du codeur multitours

Le système de capteur à effet Hall constitue l‘étage monotour des codeurs absolus. Toutefois, il ne permet pas au codeur de compter les tours si l‘alimentation électrique externe est déconnectée. POSITAL résout ce problème avec un système de collecte d‘énergie basé sur l‘effet Wiegand qui ne nécessite ni batterie, ni engrenage. Les batteries présentent un grand nombre d‘inconvénients, notamment une durée de vie limitée, un poids considérable et la présence de substances nocives. Les unités à engrenages ont leurs propres faiblesses en raison de leur taille, de leur complexité, de leur coût et de leur vulnérabilité aux chocs et aux vibrations. Indépendamment de la vitesse de rotation, même à vitesse quasi-nulle, le système de collecte d‘énergie produit des impulsions de tension brèves et puissantes qui fournissent suffisamment d‘énergie à l‘électronique de comptage des codeurs absolus. Grâce à cela, le compteur de tours ne dépend d‘aucune alimentation électrique externe. Ce principe, éprouvé depuis 2005, permet d‘effectuer des mesures de position absolues fiables et sans maintenance, pendant de nombreuses années, même dans les environnements exigeants.

Le traitement du signal est la clé vers les hautes performances

Le saut technologique qui propulse les codeurs magnétiques IXARC de POSITAL, au niveau des performances des systèmes optiques, est basé sur une nouvelle génération de ces capteurs. Un capteur à effet Hall customisé associé à un dispositif complexe de traitement du signal via un microprocesseur 32 bits puissant, qui permet d‘obtenir un résultat, en résolution et en précision, considérablement accru, avec des temps de latence de quelques microsecondes seulement. POSITAL a en outre mis en oeuvre une interface incrémentale qui permet de couvrir la gamme complète de son offre codeurs.