POSITAL

Adresse e-mail ou mot de passe incorrects. Veuillez réessayer.

Principes de mesure magnétiques et optiques

magnetic_encoder_rendering

Principes de mesure magnétique

Les codeurs rotatifs magnétiques déterminent la position angulaire à l‘aide d‘une technologie de capteur de champ magnétique. Un aimant permanent icon_1 fixé à l‘arbre de l‘encodeur crée un champ magnétique icon_2 qui est échantillonné par un capteur qui génère alors une lecture de position absolue unique.

hall_effect_sensor

Le traitement du signal : la clé vers les hautes performances

Le saut technologique qui propulse les codeurs magnétiques IXARC de POSITAL, au niveau des performances des systèmes optiques, est basé sur une nouvelle génération de ces capteurs. Un capteur à effet Hall customisé associé à un dispositif complexe de traitement du signal via un microprocesseur 32 bits puissant, qui permet d‘obtenir un résultat, en résolution et en précision, considérablement accru, avec des temps de latence de quelques microsecondes seulement. POSITAL a en outre mis en oeuvre une interface incrémentale qui permet de couvrir la gamme complète de son offre codeurs.

Innovation Multitours

Les codeurs rotatifs multitours IXARC de POSITAL utilisent une innovante technologie afin de conserver une trace du nombre de rotations que l‘encodeur a effectuées, même si celles-ci se sont produites lorsque le système n‘était pas alimenté. Pour ce faire, les codeurs génèrent une énergie électrique à partir de la rotation de l‘arbre de celui-ci. Cette technologie est basée sur «l‘effet Wiegand»: lorsqu‘un aimant permanent tourne sur l‘arbre du codeur sous un certain angle, la polarité magnétique du «fil de Wiegand» change subitsement, induit un bref pic de tension dans une bobine entourant le fil. Cette impulsion marque une rotation de l‘arbre et alimente le circuit électrique qui enregistre l‘événement. L‘effet Wiegand se produit de manière fiable même lors de rotations très lentes et ne nécessite pas de batteries de secours.

Avantages des codeurs magnétiques

  • Robustes et durables
  • Mécaniquement simples et économiques : pas de pile ni d'engrenage
  • Conception compacte pour les installations dans les espaces confinés
optical_encoder_rendering

Principes de mesure

Un composant clé des codeurs optiques est la roue codeuse icon_1 montée sur l'arbre du codeuricon_2 . Cette roue est fabriquée d'un matériau transparent qui comporte un motif concentrique fait de zones transparentes et opaques. La lumière infrarouge produite par les LED3 brille à travers la roue codeuse sur une matrice de photorécepteurs 4 . Alors que l'arbre tourne, une combinaison unique de photorécepteurs est illuminée ou pas en fonction du motif présent sur la roue. Pour les modèles multitours, un jeu supplémentaire de roue codeuses est organisé en un train d'engrenages5 . Alors que l'arbre du codeur principal tourne, ces roues sont assemblées ensemble afin de tourner comme les roues d'un odomètre. La position de chaque roue est surveillée optiquement et le résultat est un décompte du nombre entier de rotations de l'arbre du codeur

optical_disc

Fonctionnalités

Les codeurs rotatifs optiques IXARC de POSITAL utilisent des Opto-ASIC hautement intégrés qui fournissent une résolution jusqu‘à 16 bits (65.536 étapes) par tour, avec les signaux incrémentiels. Pour les modèles multitours, la plage de mesure est étendue par la roue codeuse à engrenage mécanique jusqu‘à 16.384 révolutions.

Avantages des codeurs optiques

  • Haute résolution et précision avec une réponse dynamique excellente
  • À utiliser dans les zones soumises à des champs magnétiques intenses
  • Aucun risque que ces dispositifs perdent leur position absolue
  • Aucune batterie de rechange nécessaire